Tout ce que vous devez savoir sur la vidange d'une fosse septique

La vidange de la fosse septique est un élément très important des travaux de construction. L'évacuation des eaux usées hors du collectif concerne spécifiquement toutes les installations du bâtiment qui ne sont pas raccordées à l'égout public. Les eaux usées qui entrent dans la fosse comprennent les eaux noires des toilettes et les eaux grises. Ce guide décrit les informations nécessaires à la vidange d'une fosse septique.

Comment fonctionne une fosse septique ?

Une fois dans la fosse, l'eau est divisée en 3 parties. Pour plus d'informations, aller ici. Les huiles et les boues se trouvent à la surface. Les différents solides restent au fond de la cuve. Après traitement, l'eau restante est envoyée à la station d'épuration et retourne dans le réseau d'eau. En outre, la fosse septique est toujours enterrée pour faciliter l'évacuation des déchets. Il s'agit d'un système d'assainissement séparé pour les ménages qui ne peuvent pas être raccordés au réseau public d'assainissement.

Quand la fosse septique doit-elle être vidangée ?

En général, la fosse septique doit être vidangée tous les 4 ans. En effet, les boues s'accumulent dans la fosse au fil du temps. Cela peut entraîner une obstruction complète de la fosse et des tuyaux. La fosse doit être vidangée lorsque le volume des boues atteint 50 % du volume de la fosse. Il faut veiller à lancer le processus bactérien et s'assurer que les bactéries fonctionnent correctement. Les niveaux de boues doivent être surveillés pour planifier l'élimination. 

Les décanteurs ou les grilles contenant de gros objets doivent être nettoyés régulièrement. Les tuyaux doivent être nettoyés des saletés qui s'accumulent sur les parois. Le drainage de la fosse septique est nécessaire pour assurer son fonctionnement et sa longévité. L'équilibre entre les deux est assez délicat à trouver. 

Les fosses septiques peuvent être mal installées en raison d'une taille, d'un drainage ou d’une aération inadéquate. Il est également important d'optimiser l'entretien du système en respectant un calendrier d'élimination des eaux. C'est pourquoi il convient de contacter un professionnel agréé afin d'obtenir un certificat de conformité pour l'installation.