Assises nationales des think tanks, Sénat, 4 juillet 2016.

Vous avez souligné le fait que le think tank Confrontations Europe existe depuis 25 ans, j’ajouterai que je l’ai fondé avec Michel Rocard ; et j’ai aujourd’hui une pensée pour lui, car Michel Rocard était un très grand Européen. Cela dit, nous avons eu un désaccord, à propos du Brexit. Il souhaitait le départ des Anglais. Pour ma part, je crois que le Brexit est le premier élément significatif du risque de décomposition de l’Union, dont la portée est mondiale. Lire la suite...